A german road trip

Temps de lecture : 2 minutes

C’est officiel, STORY NEXT DOOR est en direct de Berlin. J’évoquais cette possibilité dans un précédent billet consacré à la capitale allemande : “Ces photos ne sont que des doigts de pied dans l’eau, avant de peut-être faire le grand saut.” Au moment où je publie cet édito, cela fait déjà plusieurs semaines que je suis en immersion dans la grisaille berlinoise. L’occasion de taper à de nouvelles portes. Ce changement d’environnement est aussi l’occasion de tester de nouvelles choses. Ainsi, tous les lundis, je posterai des vidéos courtes sur Facebook. Pour l’instant, le concept est simple : 7 jours en 7 images, équivalent audiovisuel du trou de la serrure, mais il sera amené à évoluer au bout de quelques semaines… Voici les deux premières vidéos :

Cependant, de la même façon que Paris n’est pas la France, Berlin n’est pas l’Allemagne. C’est pour cela qu’avant de poser mes valises, j’ai fait un petit tour du pays qui en appellera probablement d’autres.

Premier stop : Bochum, ancienne ville minière reconvertie en usine Opel et Nokia. Aujourd’hui les usines ont fermé, mais la ville peut se targuer d’avoir un théâtre reconnu au niveau national, une grande université et un festival attirant chaque été un million de personnes.

Prochain arrêt : Mayence, capitale de la Rhénanie-Palatinat. Le plaisir local réside dans le verre de vin dégusté au bord du Rhin. Il est regrettable que certaines parties des rives soient victimes d’un massacre architectural perpétré par des promoteurs immobiliers. Chacun de ces immeubles est une véritable injure à la beauté de la cathédrale située quelques mètres plus loin dans la vieille ville.

Le voyage continue ensuite à Landau, petite ville de campagne entourée de petits villages viticoles eux-mêmes entourés de vignobles. Les paysages sont alsaciens au détail près qu’ils sont en Allemagne. Quelques kilomètres plus loin, les vignes disparaissent pour laisser place à la forêt. Depuis le château fort de Trifels, il y a un panorama à couper le souffle sur la région, surtout quand elle n’est pas ensevelie sous une épaisse mer de nuages qui transforme les montagnes en îles.

Dernière étape de ce périple, Wurtzbourg, la ville aux églises. Il y en aurait environ 70 d’après certaines sources. Elles sont cernées par les vignes d’un côté et un château de l’autre. Si je devais recommander une ville de mon road trip d’un point de vue purement carte postale, ce serait elle. La présence de touristes asiatiques ne trompe pas. Il y a encore de nombreuses villes à visiter, mais je vais plutôt attendre le printemps maintenant.

Je pars désormais à l’assaut de Berlin, ville au passé aussi vertigineux que son présent. A bientôt pour de nouvelles rencontres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *