Musée à ciel ouvert : Tel-Aviv

Temps de lecture : 1 minutes

Après Berlin et Lisbonne, c’est au tour de Tel-Aviv de dévoiler les œuvres qui ornent ses rues et ruelles. De nombreux street-art se cachent dans le quartier de Florentine, mais pas seulement. Il y en a aussi beaucoup dans la zone piétonne à côté du Shouk Hacarmel. Entre les références à la culture pop et locale, les murs décrépis prennent autant de couleurs qu’un touriste au mois d’août. Ils offrent une alternative aux plages noires de monde à ce moment de l’année. Suivre les traces du street-art, c’est l’occasion de voir d’autres facettes de Tel-Aviv, ville au mille et un visages. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *